La Prairie travail sur la programmation 2020/2021.

 

Nous attendons des informations

 sur l'évolution du confinement

pour adapter et partager avec vous notre programmation.

Résidences d'artistes, expositions, conférences et médiations, rencontres avec les agriculteurs et nouvelles collaborations avec les structures de la Vallées d'Ossau

sont en perspectives.

La situation actuelle démontre toute la place dans l'actualité du projet associatif, Rapprochement!

La thématique 2020/2021 trouve une résonance toute particulière à la réflexion collective sur notre alimentation, les modes de productions et notre table, dans l'espace collectif ou individuel. Nous espérons à très bientôt et prenez soin de vous!  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À table!

 

 

Le thème 2020/2021 une résonance très forte avec l'actualité.

La Vallée d'Ossau est encore un lieu où nous rencontrons des personnes qui ont un lien fort avec la terre, le vivant et ce qu'il nous offre. Des exploitations, à échelle humaine, proches de l'autosuffisance, donnent des paysages aux couleurs des enjeux actuels, une considération de la nature, de la vie et de notre alimentation. Passer à table traduit un engagement, des choix, considérant ou non notre environnement, une économie locale, une résonance sociale. Cette approche questionnera une pratique universelle, le repas, ses rites, ses traditions, sa cuisine, ses partages, ses déchets, ses impacts, les mouvements culturels et la place de nos acteurs locaux. Les artistes devront considérer le territoire local, espace des fondamentaux, ses habitants et ses agriculteurs, en résonance avec l'actualité scientifique, les mouvements philosophiques, les considérations sociales actuels, l'anthropologie, les histoires, les impactes de l'hyper consommation et les enjeux environnementaux pour organiser dans leur création un discoure avec le monde. 

La Praire des Possibles 

est, en 2020, nouveau membre du réseau Astre Nouvelle-Aquitaine !

https://reseau-astre.org/membres/

 À table ! Dessin numérique Marie Labat ©
On parle de nous